Albert Camus

skrivagner gallek

Albert Camus (7 a viz Du 1913 — 4 a viz Genver 1960), skrivagner, kazetenner ha prederour gall.

ArroudoùAozañ

Anviñ fall un dra eo ouzhpennañ da walleur ar bed-mañ.

Mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde[1].

Bremañ e taoler bombezennoù e tramway Aljer. Gallout a ra ma mamm bezañ en unan anezho. Ma z’eo kement-se ar justis e kavan gwelloc’h ma mamm.

En ce moment on lance des bombes dans les tramways d'Alger. Ma mère peut se trouver dans un de ces tramways. Si c'est cela la justice, je préfère ma mère[2].

Lavaret e Ti ar Studierien Stockholm, d’an 12 a viz Kerzu 1957.

Alies meneget en ur stumm faos: Entre la justice et ma mère, je choisis ma mère (etre ar justis ha ma mamm e tibaban ma mamm).

DaveoùAozañ

  1. (fr) Sur une philosophie de l'expression, e Œuvres complètes, levrenn 1, Albert Camus, emb. Gallimard, 2006, p. 908 — Lenn en-linenn.
  2. (fr) « Rencontre avec Carl Gustav Bjurström, à l'occasion de la parution de Discours de Suède d'Albert Camus en « Folio » », Gallimard.